Jean Macé

« Jean Macé, littérateur », photographie de l'Atelier Nadar sur papier albuminé, d'après négatif sur verre, format 8,5 x 5,8 cm. Extrait de Album de référence de l'Atelier Nadar, vers 1900, Vol. 2Jean François Macé de son nom complet est né à Paris le 22 août 1815 et mort à Monthiers dans l'Aisne le 13 décembre 1894 (à 79 ans). Fils d'une famille d'ouvriers, Jean Macé poursuit une excellente scolarité au collège Stanislas de Paris. Très tôt, il travaille entre autres pour le journal La République. Il est contraint à quitter Paris pour s'exiler en Alsace après le coup d’État du 2 décembre 1851 de Louis-Napoléon Bonaparte.

 

Enseignant, il a l'idée d'écrire pour les enfants des ouvrages de vulgarisation scientifique comme L'Histoire d'une bouchée de pain, Lettres à une petite fille sur nos organes et nos fonctions, publié en 1861 et qui connaît un grand succès. Il œuvre pour l'instruction des masses en fondant Le Magasin d'éducation et de récréation en 1864 puis en créant la Ligue de l'enseignement en 1866 qui se bat pour l'instauration d'une école gratuite, obligatoire et laïque. C'est à cette époque qu'il se lie d'amitié avec l'officier Louis-Nathaniel Rossel (futur délégué à la guerre de la Commune de Paris), partisan de l'éducation des classes ouvrières. En 1883, il est élu sénateur inamovible.

 

Jean Macé était un professeur et un pédagogue infatigable et le plus bel hommage qui lui a été fait vient de son successeur à la ligue de l'enseignement, Léon Bourgeois qui a déclaré : « Macé était un des plus grands instituteurs français, égal aux maîtres de l’Enseignement Supérieur par la largeur des vues, par l’étendue de l’érudition, et qui en même temps s’est fait le modeste maître d’école des petites filles [...] estimant qu’il n’y avait rien de plus grand que d’incliner un grand esprit au niveau des plus humbles intelligences ». Aujourd'hui de nombreuses écoles portent son nom afin de rendre hommage à ce militant de l'éducation populaire.

 

Sana KHATRI (4eC)

Tijani MATALLAH (4eD), conseiller au conseil départemental des collégiens.

Modifier le commentaire 

par admin jeanmace le 23 nov. 2015 à 10:35

Haut de la page